Investir en LMNP

Avec la location meublée non professionnelle (LMNP) les revenus dégagés sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Cela permet dans le cadre du régime « micro-BIC », d’appliquer un abattement de 50% sur les revenus. Le régime réel quant à lui permet l’amortissement du bien en question.

Qu’est ce que le Loueur Meublé Non Professionnel ?

La location meublée consiste à la location d’un logement (chambre ou appartement) meublé et équipé dans lequel le locataire peut aménager immédiatement avec ses seules affaires personnelles.

Pour pouvoir bénéficier de ce statut, l’investissement doit être fait via :

  • Un appartement meublé
  • Nécessité de tenir une comptabilité

Les avantages fiscaux du LMNP

Le loueur meublé non professionnel est imposé à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC.

  • Si les recettes n’excèdent pas 33 200€ (82 800€ pour les locations meublés de tourisme et chambres d’hôtes), vous pouvez appliquer le régime du « micro-BIC ». Les revenus bénéficieront alors d’un abattement de 50% représentant les charges. Si vos charges représentent plus de 50% de vos revenus, vous pouvez également opter pour le régime réel.

Comparativement, les revenus fonciers inférieurs à 15 000€ bénéficiant donc du régime micro-foncier bénéficient d’un abattement forfaitaire de 30%.

  • Si les recettes dépassent 33 200€, le régime réel vous est appliqué d’office. Vous pouvez alors déduire de vos recettes l’intégralité de vos charges. Il est également possible d’amortir l’immeuble ainsi que le mobilier, cet avantage peut vous permettre de ne pas payer d’impôts sur vos recettes tirées de la location meublée non professionnelle.

De plus, en cas d’acquisition d’un logement neuf, réhabilité ou en état futur d’achèvement dans une résidences de services, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt appelé « Censi-Bouvard » et représentant 11% du prix de revient du logement étalée sur 9ans et dans la limite de 300 000€.