Gestion Patrimoine
Déficit Foncier

CFC Finance, Courtier en immobilier locatif, vous conseille sur l’opportunité de réaliser un déficit foncier.

Notre savoir-faire

CFC Finance vous explique les avantages du déficit foncier

Une fois votre bien immobilier, à but locatif, acheté grâce à l’expertise et le qualité de service de nos experts, nous vous accompagnons dans vos démarches de défiscalisation..

En faisant appel à nos services, nous vous garantissons un suivi complet dans la gestion de votre bien locatif. L’un de nos services est l’aide individualisée de votre déficit foncier.

Calculez vos économies d'impôts
Calculatrices et résultats indicatifs, non-contractuels
Notre expertise

Ce qu’il faut savoir sur le déficit foncier

En règle générale, les loyers que vous percevez mensuellement sont définis comme imposables une fois certaines charges déduites. On retrouve parmi ces charges, les charges liées à la gestion et l’entretien de votre bien et les charges financières liées aux intérêts de votre emprunt.

Dans l’hypothèse où vos charges déductibles sont plus élevées que votre revenu brut foncier, il est alors question de déficit foncier, lui-même imputable sur vos autres revenus. Grâce à ce dispositif parfaitement maitrisé par nos experts courtiers en immobilier locatif, vous réduisez votre impôt.

Conseil
Contacter nos conseillers

Nous accordons une attention particulière au conseil personnalisé, à l’accompagnement de nos clients et à la qualité des partenaires financiers mis en concurrence.

Notre calculette

Calculez vous même votre déficit foncier

Comme tout calcul de déficit foncier, ce dernier se déroule en trois étapes:

  • la première étape s’articule autour de la détermination du montant total de vos revenus immobiliers bruts, de vos intérêts d’emprunt cumulés et de ses charges.
  • Ensuite, vous devez effectuer, sur le même principe, le calcul de vos charges déductibles qui proviennent directement des intérêts d’emprunt de l’étape précédente. A ce niveau, il est fort possible que votre résultat soit négatif ce qui va constituer un déficit qu’il vous sera possible de déduire de vos revenus fonciers.
  • Enfin, il est important d’ajouter à votre calcul global les dépenses complémentaires sur vos revenus nets provenant des charges de vos intérêts d’emprunt. Vous pourrez déduire de votre revenu global, votre déficit foncier à hauteur de 10.700 euros maximum.

CFC Finance vous accompagne dans toutes ces démarches et vous aide à comprendre les enjeux du déficit foncier et son principe.