Programme immobilier Domaine de Flore

Difficultés pour emprunter sur 27 ans lors d'un crédit immobilier

Bruno Le Maire, ministre de l’économie a annoncé une modification des règles d'octroi pour les crédits immobiliers. Cependant, cette souplesse ne concernera pas tous les profils.

Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), a décidé d'assouplir les règles limitant l'octroi de crédits immobiliers. Ces règles ont été durcies en début 2020, pour limiter le surendettement des ménages. Ces mesures d’assouplissement concernent d’abord le taux d’endettement. Ce dernier sera porté à 35% contre 33% auparavant. De plus, la durée maximum d'endettement va passer de 25 à 27 ans. Enfin, le volume de dérogation à ces règles passera de 15% à 20% de l'ensemble des crédits octroyés. Mais attention sur l'allongement de la durée des prêts, il y a une subtilité.

Il faut prendre en compte l'amortissement

 

Ainsi, la durée maximum de l'amortissement restera de 25 ans, seul un différé d'amortissement pouvant aller jusqu’à deux ans sera autorisé. Le différé d'amortissement permet de retarder le remboursement du capital, et de ne payer que les intérêts dans un premier temps. Nous pouvons voir ce cas de figure lors d'un achat sur plan ou si d'importants travaux sont nécessaires.

Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer, entreprise de courtage en crédits, explique : "Cette année, sous l’effet des recommandations, la durée de prêt, limitée à 25 ans, intégrait le différé d’amortissement de 2 ans lié au délai de construction. En réalité, la capacité d’emprunt était donc calculée sur 23 ans (+ deux ans de différé). Ceci avait un impact sur l’endettement et donc sur le taux de refus, bien plus important dans le neuf que dans l’ancien". Elle ajoute : "Pouvoir emprunter sur 25 ans + 2 ans de différé au lieu de 23 ans + 2 ans, permet pour un couple avec 3.000 euros de revenus, d'emprunter 16.740 euros de plus que sur 23 ans, pour une même mensualité de 1.000 euros par mois, ce qui n’est pas négligeable". Dans le détail, ce couple peut emprunter 250.040 euros à 1,5% sur 25 ans, contre 233.300 euros sur 23 ans.

Article rédigé d’après le site BFM Immo :

https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/credit-immobilier-pourquoi-tout-le-monde-ne-pourra-pas-emprunter-sur-27-ans-50284.html